Chants traditionnels du légendaire chrétien

En collaboration avec Caroline Marcot

 

Têtes de Chien propose un nouveau voyage à travers un répertoire étonnant, riche et quasiment ignoré, vocalement orchestré par la compositrice Caroline Marçot.

Concert « spatialisé », « mobile », La Marelle est conçu pour être donné dans des lieux patrimoniaux : églises, narthex, musées – ou dans des cadres extérieurs : cloîtres, parvis, cours, et même -pourquoi pas !- champs et clairières.

Initialement créées et chantées dans (et pour) la vie quotidienne, ces chansons venues du fond des âges s’inspirent de légendes bibliques, de récits de vie habités par la foi chrétienne ou, au contraire, par l’absence de religion. Des histoires de Saints, des chansons de quêtes pascales, des chants de procession de conscrits… Bref, des chansons en lien étroit avec « le Ciel ». En les détournant de leur cadre originel, La Marelle les éclaire de façon inédite pour en révéler l’essence émotionnelle et la force poétique qu’elles irriguent encore aujourd’hui.

 

Chansons rares

Le répertoire de La Marelle a très peu été interprété ; Même par le mouvement revivaliste des années 1970-80 - les références bibliques n'étant pas forcément en odeur de sainteté auprès des collecteurs d’alors.

Le choix des titres trouve ses sources dans les collectages écrits du début du 20ème siècle (ceux d'Achille Millien et de Joseph Canteloube en tête) et dans les enregistrements des anciens, effectués pour la plupart dans les années 70. Certains chants ont été puisés dans quelques rares enregistrements plus récents. Les interprètes qui se sont penchés sur ces chansons demeurent aujourd’hui l’exception (la Cie Chez Bousca, Alix Quoniam, Eric Montbel, ou encore le duo Guillard/Girault). La qualité de leurs productions est remarquable, et Têtes de Chien est heureux de mettre ses pas dans les chemins récemment rouverts par ces artistes contemporains.

Grands axes poétiques

Les chansons traditionnelles sont des objets poétiques ouverts qui perdraient leur richesse si on voulait, dans un excès de volontarisme, les forcer à délivrer un message précis. Mais elles véhiculent une richesse inouïe d’émotions, de sentiments, d’idées. Le patient travail des Têtes de Chien et de Caroline Marçot a fait jaillir du corpus des thématiques récurrentes ; Se dessinent dans La Marelle des axes et des couleurs poétiques omniprésents :

• Le déplacement, la marche, le voyage forment une manière de "road-movie" mystique. L'immobilité est rare, voire dangereuse (Sainte Catherine agenouillé en prière est tuée par son père). Le mouvement provoque le miracle (la fille est changée en cane en montant les escaliers) et la rencontre avec Dieu ou ses représentants (la nourrice rencontre Saint Nicolas dans sa marche au suicide).

• Le balancement incessant entre l'intérieur de l'église et l'extérieur du plein vent. L’espace n'est ni celui du "dedans liturgique" ni celui du "dehors païen", mais un lieu poétique intermédiaire, marqué par la nature en même temps que par la foi chrétienne. À la rigidité de la croix des églises est préférée ici la référence à l'arbre miraculeux des forêts.

• L’opposition métaphorique du sommeil et de la veille est récurrente. La croyance populaire présente le sommeil comme un danger (la nourrice qui s'endort trouve le nourrisson mort). L'exhortation à se réveiller est incessante, dans les chants nocturnes de quête de Pâques en particulier. Parallélisme bien connu entre le sommeil - mort - et le réveil - résurrection.

 

 

La Marelle

Le répertoire

 

Les conscrits de la toussaint (Montvalezan, Savoie) - Danse macabre de conscrits savoyards

Le joueur de cartes (Loire Atlantique) - Catéchisme de soldat corse

Le jardin de l'ange (Nivernais) - Déracinement nivernais

Miracle de st Nicolas (Haute-Bretagne) - Suicide de nourrice bretonne

Le pommier miraculeux (Nivernais) - Dialogue pour rire entre Joseph et Marie

D’où viens-tu bergère (Limousin) - Noël

Melchior et Balthazar (Bretagne)  Canon des voyageurs

Bonne sainte vierge (Nivernais) - Miracle agricole

La sainte vierge pleure (Nivernais) - Complainte mariale

Jésus Christ s'habille en pauvre (Lyonnais) - Mendicité lyonnaise

La jeune fille changée en cane (Haute-Bretagne) Miracle palmipède

Le martyre de sainte Catherine (Loire-Atlantique) - Scotisch infanticide

A dix heures dans ces verts prés (Bretagne) - An Dro de pénitence

Mortels au son de ma clochette (Auvergne) - Prophétie lugubre

La grande folie (Auvergne) - Réveil à 5 temps

Messieurs et Mesdames (Bretagne) - Quête pascale

Passion (Auvergne/Bretagne) - Miniature de la Passion du Christ

La digne journée (Nivernais) - Larmes de Jésus

La protestante exécutée (Ille et Vilaine) - Miracle ailé

Le Voyage à Bethléem

Projet soutenu par la Fondation Orange

Enregistré à la Cité de la Voix - Vezelay

Avec : Philippe Bellet, Justin Bonnet, Henri Costa, Didier Verdeille et Grégory Veux

Arrangements : Caroline Marçot